Fran­ois MauriacLa GaronneCarte de situationVivre en Entre-Deux-MersLes vins et la vigneLes hªtels





















S'appelait en 1255 Kinsac. Elle est considérée comme la Capitale du Clairet*

Avant de monter la colline pour arriver au bourg, arrtez vous quelques secondes au carrefour pour admirer le paysage des deux coteaux (Camblanes et Quinsac) et le parc du Château de Boulbenne.

Le bourg de Quinsac a gardé une authenticité avec de jolies maisons de village, quelques maisons nobles et domaines viticoles -dont le Château Lestange et le Château Péconnet.

 

 

Au centre, l'église édifiée en 1872 par l'architecte Mondet. Adossée au mur du presbytère la fontaine Sainte Catherine présente la particularité de laisser couler à flots le vin de Clairet* le 25 novembre, jour de la célébration de la Sainte.

Redescendre sur la Route François Mauriac en direction de Cambes, environ 4 kilomètres.

Mais auparavant vous allez passer devant la Cave coopérative viticole de Quinsac, c'est le moment ou jamais d'aller gožter le clairet et quelques autres "dives" bouteilles .

 

La cave coopŽrative de Quinsac

Pratiquement en face de la coopérative une petite route à droite, au lieu dit Le Joucla, mène au Port du Roy et Monclairon . Descendre de voiture et prendre le chemin de halage jusqu'au petit hameau d'Esconac. Jolies et anciennes maisons. Le Domaine de Bellevue, face à la Garonne, date du XVIIIème siècle.

En poursuivant votre route, vous arrivez à Cambes.