Fran­ois MauriacLa GaronneCarte de situationVivre en Entre-Deux-MersLes vins et la vigneLes hªtels






















Qui doit son nom à : Santa crux, instrument de la Passion du Christ.


Ce village est à 4 kilomètres de Loupiac, en vous y rendant vous pourrez remarquer à gauche juché sur son coteau, sorte de promontoire, les vestiges du Château du Cros.

Le ch‰teau du Cros

La route suit alors les sinuosités des coteaux plantés de vignobles qui sont parmi les plus beaux de la région. Vous passez devant le Château Bertranon (XVIIIème siècle). C'est au lieu-dit Peyrat que vous tournez à gauche sur la D-117E qui conduit au centre du village également perché sur son coteau.

Le ch‰teau de TastesL'église Sainte-Croix est presqu'entièrement de construction du XIXème siècle, et sur le parvis la vue sur la vallée de la Garonne est admirable. A proximité de l'église, le Château de Tastes, où subsistent encore certaines parties du XIVème, est devenue la Mairie du village.

En ressortant du village il faut prendre la première route à droite pour arriver au Château Loubens (XVIème et XVIIème siècles). Il est situé dans un parc planté d'essences rares où se trouve également une chapelle rupestre.

Sainte-Croix-du-Mont est connue pour ses vins célèbres et appréciés dès le Moyen-âge, mais possède aussi comme curiosité des grottes creusées dans un banc d'huitres fossiles, témoins d'un temps où l'océan parvenait jusque là.

Le ch‰teau de TerrefortEn redescendant sur la Route François Mauriac et en poursuivant notre chemin, nous allons trouver sur la gauche, à flanc de coteau, le Château de Terfort. Petit chalet du XIXème siècle, devenu Manoir des arts depuis qu'il accueille des activités artistiques.

Depuis 2003, le chalet de Terfort est occupé par l'association "Les Films du Campagnol", spécialisée dans le document ethnographique, et surtout les stages de cinéma et vidéo en direction de la jeunesse.

En allant à droite, jusqu'au bord de la Garonne vous serez au passage de l'ancien bac qui menait sur la rive d'en face à Preignac.

 

La Route François Mauriac longe donc d'innombrables coteaux plantés de vignes, et ce jusqu'à Verdelais.